Café Psychanalyse

Vendredi 1er Octobre 2010 – 20h30 – Théâtre de Châtillon

L’aventure des Cafés Psychanalyse se poursuit pour la saison 2010-2011

Les Cafés Psychanalyse de l’ACF-Ile de France et toujours en partenariat avec le Théâtre de Châtillon font leur rentrée très tôt pour cette saison 2010-2011. Notez déjà dans vos agendas les deux premiers événements de la saison :


  • Vendredi 1er octobre 2010 à 20h30 au Théâtre de Châtillon Café Psychanalyse sur le thème « Vers la fin de la vie privée : quel avenir en attendre pour l’homme ? ».

Il aura pour invité Gérard Wajcman (psychanalyste membre de l’ECF) qui viendra débattre autour de son dernier livre « L’Oeil absolu » paru aux éditions Denoël et qui explore la civilisation du tout voir et du tout sécuritaire. Nous vous attendons nombreux à ce premier débat.
Lieu : Théâtre de Châtillon, 3, rue Sadi Carnot, 92320 Châtillon
Vous pouvez réserver votre place en téléphonant au 01 55 48 06 90 (Prix d’entrée : 5 €, un verre au bar inclus).

  • Jeudi 14 octobre 2010 à 21h au Cinéma d’Art et Essai de Châtillon Café Psychanalyse exceptionnel dans la salle de Cinéma qui jouxte le Théâtre de Châtillon.

Il aura pour invité Gérard Miller qui viendra présenter au public son film « La première séance » et débattra avec le public après la projection.
Lieu : Cinéma de Châtillon, 7bis, rue de la Mairie, 92320 Châtillon (La salle de cinéma jouxte le bâtiment du Théâtre que vous connaissez déjà rue Sadi Carnot et donc le chemin à emprunter pour s’y rendre est le même que pour le Théâtre) Je vous communiquerai le prix de la séance dès que j’en aurai eu connaissance.

Vous pouvez consulter le site du ThéâtreàChâtillon pour avoir le programme des manifestations au : http://www.theatreachatillon.com
L’équipe de préparation de ces soirées vous attendent nombreux à ces deux débats de rentrée (Michèle Bouvard, Véronique Outrebon, Beatriz Saldarriaga, Véronique Durouchoux, Liliana Salazar-Redon, Jean-Jacques Carron et Jean-Claude Fritiau)
Renseignements au 01 46 65 56 94 ou jose.rambeau@sfr.fr

José Rambeau (responsable des Cafés Psychanalyse)

vendredi 21 mai 2010 – 20h30 – Théâtre de Châtillon


Le troisième Café Psychanalyse de l’ACF-Ile de France, de la saison 2009-2010, aura pour thème « L’enfant et la guerre » en écho à la pièce de théâtre « Même pas morte » qui précédera le débat avec le public. Le programme de la soirée sera donc le suivant :

20h30 : « Même pas morte » de la compagnie « Mabel Octobre »

21h30 : Le Café Psychanalyse.

Pour le troisième Café Psychanalyse de la saison, nous aurons pour invités Judith Depaule (conceptrice et metteur en scène de la pièce « Même pas morte ») ainsi que Liliana Salazar-Redon et Bertrand Lahutte (psychanalystes). Le débat portera sur un thème brûlant de l’actualité : « l’enfant et la guerre » et ce en tension avec la pièce de Judith Depaule.

« Même pas morte ! », cette formule que l’on peut entendre dans la bouche des enfants jouant aux jeux vidéo les plus guerriers comme dans celle de Vesna, l’héroïne de la pièce, apparaît comme la formule imaginaire propre à venir traiter l’horreur de la guerre et du terrorisme à laquelle un enfant peut être confronté. Ce sera l’occasion de revisiter la théorie freudienne du traumatisme et des névrosés de guerre ainsi que les avancées de Lacan sur la fonction de l’angoisse et sur celle du semblant comme réponse au réel. Ce sera aussi l’occasion d’aborder la question de l’adoption.

Il n’y a pas de prévention ni de pédagogie de l’horreur d’où l’importance à tenir compte de l’affect d’angoisse comme « signal » propre à convoquer le sujet dans son traitement singulier du réel plutôt qu’à vouloir l’en dispenser à tout prix au nom du principe de précaution.

Le débat sera l’occasion de revisiter les théories du traumatisme, de l’angoisse, du rêve (cauchemar) et du symptôme et d’aborder la problématique de l’adoption ou du placement en institution ainsi que la problématique de la prévention systématique.

José Rambeau

Vous pourrez assister aux deux événements ou bien seulement au Café Psychanalyse à partir de 21h30.

Le lieu : Théâtre de Châtillon  3, rue Sadi Carnot, 92320 Châtillon.

Transports : en métro ligne 13 terminus Châtillon-Montrouge puis prendre ensuite le bus ligne 388 jusqu’à l’arrêt Mairie de Châtillon ou bus 194 ou 195 ou 295 jusqu’à l’arrêt Jean-Pierre Timbaud ou l’arrêt D’Estiennes d’Orves-Division Leclerc (pour les bus 194 ou 195).

Prix : 10€ ou 8€ (tarif réduit) : pour la pièce « Même pas morte » et le Café Psychanalyse qui suivra.

Pour le Café Psychanalyse uniquement : 5€ (+ une consommation incluse).

Il est préférable de réserver sa soirée au 01 55 48 06 90

Venez nombreux pour cette soirée exceptionnelle.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :