Evénement

Café Psychanalyse

L’aventure des Cafés Psychanalyse se poursuit pour la saison 2010-2011.

Vendredi 1er Octobre 2010 – 20h30 – Théâtre de Châtillon



Les Cafés Psychanalyse de l’ACF-Ile de France et toujours en partenariat avec le Théâtre de Châtillon font leur rentrée très tôt pour cette saison 2010-2011.

Notez déjà dans vos agendas les deux premiers événements de la saison :

————————————————————————————————————————————

  • Vendredi 1er octobre 2010 à 20h30 au Théâtre de Châtillon

Café Psychanalyse sur le thème « Vers la fin de la vie privée : quel avenir en attendre pour l’homme ? ».

Il aura pour invité Gérard Wajcman (psychanalyste membre de l’ECF) qui viendra débattre autour de son dernier livre « L’Oeil absolu » paru aux éditions Denoël et qui explore la civilisation du tout voir et du tout sécuritaire. Nous vous attendons nombreux à ce premier débat.

Lieu : Théâtre de Châtillon,

3, rue Sadi Carnot,

92320 Châtillon

Vous pouvez réserver votre place en téléphonant au 01 55 48 06 90 (Prix d’entrée : 5 €, un verre au bar inclus).

affiche café psy 1er octobre 2010

également à lire et entendre sur Radio-a

Café Psychanalyse du 1er Octobre 2010 « Vers la fin de la vie privée : quel avenir en attendre pour l’homme ? »

Pour Gérard Wajcman notre invité, psychanalyste, écrivain et enseignant à l’Université de Paris 8, « nous sommes entrés dans les temps de l’hypermodernité »[1] où les « yeux entrent désormais partout ». « Il y a maintenant une exigence de visibilité », une exigence de tout voir qui pour l’auteur « fait loi ».

Face à ce Dieu omnivoyant né de la science que Georges Orwell avait mis en scène avant son entrée effective dans notre hypermodernité, « nous sommes en état de légitime défense de la vie privée » nous indique G.Wajcman avec cette question « peut-on espérer échapper à la folie du Tout Voir, à cette paranoÏa de la culture du visible ? ».

S’agit-il de bâillonner, de faire taire l’ingouvernable désir humain en le vidéosurveillant ?

Nos enfants pourront-ils encore jouer à cache-cache pour continuer d’explorer cette part d’ombre où s’agite le désir de l’Autre ?

Le débat avec Gérard Wajcman s’annonce donc très prometteur de multiples questionnements et rebondissements.


[1] Toutes les citations sont extraites du livre de Gérard Wajcman L’œil absolu, Edition Denoël, 2010

————————————————————————————————————————————

  • Jeudi 14 octobre 2010 à 21h au Cinéma d’Art et Essai de Châtillon

Café Psychanalyse exceptionnel dans la salle de Cinéma qui jouxte le Théâtre de Châtillon.

Il aura pour invité Gérard Miller qui viendra présenter au public son film « La première séance » et débattra avec le public après la projection.

Lieu : Cinéma de Châtillon,

7bis, rue de la Mairie,

92320 Châtillon

(La salle de cinéma jouxte le bâtiment du Théâtre que vous connaissez déjà rue Sadi Carnot et donc le chemin à emprunter pour s’y rendre est le même que pour le Théâtre)

Je vous communiquerai le prix de la séance dès que j’en aurai eu connaissance.

Vous pouvez consulter le site du ThéâtreàChâtillon pour avoir le programme des manifestations au : www.theatreachatillon.com

affiche Ciné-psy 14 octobre 2010

également à lire et entendre sur Radio-a

Café Psychanalyse exceptionnel en présence de Gérard Miller autour de son film La première séance.

Pour la première fois, filmés par un psychanalyste et homme de scène Gérard Miller, des patients célèbres et inconnus parlent de leur « première séance » d’analyse, celle où se décide la suite d’une aventure personnelle qui durera peut-être des années.

Pourquoi tous ces analysants sont-ils allés voir un psychanalyste ? Que s’est-il passé lors du premier rendez-vous ? Pourquoi ont-ils continué ?

Gérard Miller a posé le lieu des interviews non dans un cabinet d’analyste avec « le fameux divan » à l’appui de la démonstration mais bien plutôt au cœur d’un théâtre parisien, clin d’œil à cette « Autre scène » chère à Freud à savoir celle de l’inconscient.

Des différentes origines du mot « divan », il a retenu celle de « salle de conseil garnie de coussins », c’est-à-dire « le divan comme lieu de réunion »[1]. « J’ai toujours pensé que : ‘qui fait une analyse n’est jamais seul’. Non seulement parce que l’analyste est là, mais surtout parce que l’association libre convoque inévitablement les autres, tous les autres, petits et grands, de l’histoire du sujet, et qu’au final, cela fait beaucoup de monde ».

[1] Citations extraites de la présentation du DVD La première séance et de l’interview de Gérard Miller parue dans La Lettre mensuelle n°291 publiée par l’Ecole de la Cause Freudienne (septembre-octobre 2010) pages 39-40.

José Rambeau (Responsable des Cafés Psychanalyse)

————————————————————————————————————————————

L’équipe de préparation de ces soirées vous attendent nombreux à ces deux débats de rentrée (Michèle Bouvard, Véronique Outrebon, Beatriz Saldarriaga, Véronique Durouchoux, Liliana Salazar-Redon, Jean-Jacques Carron et Jean-Claude Fritiau)

Renseignements au 01 46 65 56 94  ou  jose.rambeau@sfr.fr

Publicités
One Response “Evénement” →
1 Trackback For This Post
  1. Tweets that mention Evénement « @CF Ile-de-France Blog -- Topsy.com

    […] This post was mentioned on Twitter by Lilany Pacheco and Lilany Pacheco, ACF-IdF. ACF-IdF said: CAFE-PSYCHANALYSE https://acfidf.wordpress.com/evenement/ […]

%d blogueurs aiment cette page :